7 manières de traiter un nid de frelons

Contrairement à une croyance populaire encore vivace, les frelons ne sont pas plus dangereux que les abeilles et les guêpes et un frelon ne peut pas tuer un être humain en une seule piqûre. Cet insecte est très pacifique et ne pique qu’à partir du moment où il se sent en danger. En Allemagne, il est formellement interdit de détruire les nids de frelons. Une colonie de 150 individus va manger tous les jours près d’un kilo de mouches, de taons et de moustiques. Le frelon est de ce fait un insecte extrêmement utile qu’il faut protéger. Il est donc préférable de traiter ces nids suivant les différentes méthodes proposées dans cet article et de ne les éliminer qu’en dernier recours.

1. Gardez le nid

image001

Oui, vous avez bien lu : un nid de frelons est assez petit et contient au plus une centaine d’insectes. Les frelons nidifient en altitude, sous l’auvent d’un toit, dans un tronc d’arbre ou dans un recoin de balcon. Ne croyez pas à ce qu’on raconte sur la dangerosité de ces petites bêtes. Les frelons sont sociables, pacifiques, ils n’envahiront pas la table de vos repas dans le jardin (ils n’aiment ni le sucré ni la viande et ne mangent que des insectes vivants) et ne vous feront aucun mal si vous ne faites pas de geste brusque. Un nid de frelons près de votre maison est la garantie de nuits sans moustiques et d’un intérieur sain, dépourvu de mouches qui vous souillent les fenêtres.

Précédent 1 sur 8 Suivant